HYAM
HoldUpPhoto/Facebook
Centre Pompidou
Huis Marseille
Librairie 7L
ArtParis2014
foam
ASPHALT
ADORE NOIR
Eikon
Punctum
GUP Magazine
Aap Lab
YIA Art Fair
Chris Boot LTD
Auction
Meeting
Book
portrait
Collector's Corner
Column
ArtFair

Memorandum, d'Illés Sarkantyu

Quartier du Marais, Saint Paul, la galerie binôme a ouvert ses portes en 2010 et propose une programmation exclusivement dédiée à la photographie contemporaine.
En mars 2013 est à découvrir la Carte Blanche à Marguerite Pilven, critique d'art et commissaire d'expositions, autour de l'oeuvre du photographe Lucien Hervé. Marguerite Pilven invite Illés Sarkantyu, plasticien et réalisateur hongrois, à présenter son travail de recherche sur la numérisation et la classification des archives colossales du photographe Lucien Hervé, mort à l'âge de 97 ans.


Rose, intercalaire ©Illés Sarkantyu/courtesy Galerie Binôme

40x40 cm

C'est à la suite de son décès en 2007 que son épouse Judith entreprend avec l'aide de Illés Sarkantyu une démarche d'archivage. Dans une multitude de chemises colorées, Lucien Hervé a tout au long de sa carrière, gardé des tirages de lecture, de test, des planches contacts. Sur ces pochettes, il dessinait, collait, découpait des signes compris de lui seul qu'Illés Sarkantyu décrypte, analyse, explore. Assis dans le fauteuil de Lucien Hervé durant de longues journées, il entre peu à peu dans l'intimité du photographe, s'immisce dans son espace mental, absorbé par sa mission de conservation. Faut-il garder ou détruire ce bout de baryté, cette planche contact... et ces fameuses chemises, si souvent et précautionneusement manipulées... Qu'en faire? Ce panaché de couleurs gaies, rouge, orange, vert…ces étiquettes collées en tous sens sans réel logique pour celui qui n'a pas su s'approprier l'esprit libre d'Hervé, Illés, lui se les est approprié et crée un corpus sensible qui rend hommage au regard incisif de son auteur.
Et soudain grâce à la démarche plasticienne d'Illes Sarkantyu, l'oeuvre d'Hervé prend une toute autre dimension…En photographiant ces chemises usées et destinées à la déchetterie à l'issue de la mission d'archivage, Sarkantyu nous plonge dans une intimité subjective.

contact©Illés Sarkantyu/courtesy Galerie Binôme

110x190 cm

Posée sur une console de la galerie, dans un petit cadre, une photo d'un simple étui à lunette en simili cuir avec l'inscription manuscrite "lire" au marqueur. L'éclairage est neutre, aucune mise en scène dans la prise de vue, l'étui est photographié telle une nature morte, objet essentiel à l'évasion d'Hervé. De même que les chemises qui sont photographiées comme des peintures abstraites, jusqu'à ce grand format superbe qui regroupe un ensemble de 144 pochettes multicolores qui nous plonge dans l'illusion de profiter un peu de la connaissance qu'ont ses proches du grand photographe. C'est à ce titre que Sarkantyu dépasse la frontière, souvent ténue en photographie, entre document et oeuvre artistique.

 

Memorandum, Illés Sarkantyu

8 février-23 mars 2013

Galerie Binôme

19 rue Charlemagne

75004 Paris

Métro Saint Paul